Archives de catégorie : Prix littéraires

André Schwarz-Bart – Le dernier des justes

André Schwarz-Bart En 1943, Ernie Levy est au seuil du camp de concentration de Drancy. Il est le dernier maillon d’une très longue lignée de Justes, commencée au douzième siècle. Et si, finalement, la mort ne pouvait rien contre celui qui parvint toujours à transmettre l’étincelle de vie ?
Le dernier des Justes est un roman d’une rare intensité sur l’histoire et le destin du peuple juif. Continuer la lecture de André Schwarz-Bart – Le dernier des justes

Michel Rostain – Le fils

Michel RostainOn peut vivre avec ça. Ça, la mort d’un enfant.
Orphelin de son fils, Michel Rostain lui prête sa voix. Il dit la douleur d’en haut, la mémoire en face. L’avant et l’après. L’énigme avec pudeur.
La vie continue.
Les mots restent.

” Je l’ai lu six fois. À chaque fois, j’ai pleuré. Plus étonnant, à chaque fois, j’ai ri. ” Nancy Huston

Continuer la lecture de Michel Rostain – Le fils

Jakuta Alikavazovic – La Blonde Et Le Bunker

 Jakuta Alikavazovic - La Blonde Et Le BunkerA Paris, dans une maison blanche et moderne, vivent la blonde Anna, une photographe reconnue, Gray, son jeune amant, et John Volstead, un écrivain dont elle vient de divorcer. Anna habite au premier étage, Gray occupe la chambre bleue du rez-de-chaussée tandis que John hante le sous-sol en forme de bunker. Continuer la lecture de Jakuta Alikavazovic – La Blonde Et Le Bunker

Michel Houellebecq – La carte et le territoire

Michel Houellebecq - La carte et le territoire“Rendre compte du monde, simplement rendre compte du monde” : voilà ce que répond l’artiste Jed Martin lorsqu’on l’interroge sur le sens de son oeuvre. Ce projet, qui lui apportera la fortune et une renommée internationale, l’amènera à croiser des personnages très divers : Olga, une jolie Russe, mais aussi le commissaire de police Jasselin, le présentateur de télévision Jean-Pierre Pernaut, et même l’écrivain Michel Houellebecq, dont Jed réalisera le portrait… Continuer la lecture de Michel Houellebecq – La carte et le territoire

Marien Defalvard – Du temps qu’on existait

Marien DefalvardCela commence par un enterrement. Cela finit par un enterrement. Entre les deux deux, le mort raconte sa vie. Et quel enchantement !
Des années 1970 à nos jours, toute son entreprise va précisément consister à esquiver la vie et ses contraintes. Et ce jeune, puis moins jeune, puis vieux fils de famille va de maison en maison, de campagne en ville, et d’une ville dans une autre ville, véritable gitan de luxe qui promènera à travers la France sa grande intelligence offusquée par la vulgarité des temps. Continuer la lecture de Marien Defalvard – Du temps qu’on existait